Qui sommes nous

Rémy Mendelgwaig et Béatrice Godlewicz pratiquent tous les deux le  yoga et du développement personnel. 

Rémy a fait une carrière de professeur de physique et de philosophie. La pratique du yoga est venue plus tard dans sa vie. Il a suivi plusieurs formations de professeur de yoga Sivananda en Autriche, en Israël, en Inde. Il suit une suit une formation de professeur d’ashtanga. Il a également été formé au yoga thérapie pour accompagnement par le yoga dans le cadre de pathologies cancéreuses et cardiovasculaires.

Béatrice a d’abord fondé une association de diffusion de films. Ensuite durant 10 ans, elle a dirigé une école maternelle et primaire. Forte de ces expériences, elle s’est dirigée  vers des formations en développement personnel. Elle est devenue analyste transactionnelle, formatrice et superviseuse TSTA-C, psychothérapeute  CEP et médiatrice familiale.

Lire la vidéo

Ma première formation professionnelle a été la physique. J’ai enseigné la physique pendant une trentaine d’années en préparant des élèves au baccalauréat et à l’entrée dans les Hautes Ecoles. Puis parallèlement j’ai enseigné la philosophie pour le baccalauréat, ce qui est devenu ma deuxième passion. J’enseignais ces deux disciplines en éprouvant un grand bonheur à voir des jeunes s’ouvrir à l’univers des phénomènes naturels et au monde de la pensée, à les accompagner dans leur développement d’une pensée autonome. A travers cette pratique d’enseignement j’ai développé une grande sensibilité aux questionnements des gens sur eux-mêmes, sur leur relation au monde.

La découverte du yoga

En 2010 une grave crise personnelle m’a poussé à rechercher une autre voie. Cette crise m’a fortement affecté à la fois physiquement et psychiquement. J’ai ressenti un grand besoin de revenir à moi-même, de me ressourcer, de retrouver la confiance dans mon corps et en moi-même, de trouver les énergies nécessaires pour oser changer ma vie, de résoudre mes douleurs de dos et mes problèmes cardiovasculaires. Dans mes recherches d’une nouvelle voie j’ai découvert le yoga, assez tard dans ma vie. Tout de suite j’ai ressenti l’effet bénéfique du yoga sur mon état physique et psychique. Ma vie en a été transformée. Depuis lors je ne cesse d’évoluer en élargissant mes domaines d’activité.

J’ai suivi des formations de professeur de yoga en Autriche et en Israël qui m’ont permis d’intégrer la méthode Sivananda –dans la tradition du yoga du nord de l’Inde. Puis, ressentant le besoin de revenir aux sources du yoga, je suis parti en Inde, dans les montagnes de l’Himalaya, aux sources du Gange. J’y ai fait retraites dans des ashrams à la suite des grands yogis, et j’ai pris part à une formation avancée où m’a été accordé le titre de « Master of Yoga ». Ce titre m’a rendu responsable de répandre le yoga et de permettre aux disciples d’en profiter.

Professeur de yoga

J’ai voulu utiliser mes connaissances nouvellement acquises pour aider d’autres personnes à améliorer leur qualité de vie grâce à cette antique discipline. Je ne pouvais pas garder pour moi-même cet extraordinaire instrument de bien-être. Je me devais de le partager avec d’autres. Des amis et des voisins, à mon retour de l’ashram, m’ont demandé de leur donner des cours de yoga. C’est ainsi qu’en 2012 j’ai commencé à enseigner le yoga parmi mon entourage.

Initiation au yoga-thérapie

Plus j’enseignais le yoga plus je me rendais compte de l’effet thérapeutique qu’a cette pratique sur mes élèves. Je me suis senti de plus en plus attiré par le désir de soulager les gens avec l’aide du yoga. J’ai choisi de m’investir dans la voie du yoga comme thérapie.

En 2016 j’ai suivi en Autriche une formation de « Thérapeute par le Yoga pour maladies cardiaques et cancer ». J’ai eu la grande chance d’y être initié par Nischala Joy Devi à une méthode de yoga thérapeutique largement appliquée aux Etats-Unis, en particulier dans les hôpitaux de Californie. En 1982 Nischala Joy Devi a développé des retraites de yoga dans le cadre du « Programme commun d’aide au cancer » (Commonweal Cancer Help Program) du Dr. Michael Lerner. Elle s’est également intégrée dans le « Programme destiné à faire rétrocéder les maladies cardiovasculaires » (Program for Reversing Heart Disease) du cardiologue Dr. Dean Ornish. Grâce à son enseignement j’ai compris que le yoga est capable d’aider même dans les cas des maladies chroniques les plus extrêmes. Il n’existe pas de situation désespérée dans laquelle il n’est pas possible de soulager par le yoga.

Yoga Nidra et bols tibétains

Grâce à Marco Enacab et Shir Sofer, dans les montagnes de Galilée, j’ai découvert la puissance relaxante et thérapeutique des bols tibétains “chantants”. Je me suis initié à l’antique voie tantrique du Yoga Nidra, le “sommeil éveillé” du yogi. Je combine ces deux méthodes pour le bien-être de mes élèves.

Mon expérience de vie et mes valeurs

Je me suis identifié à ces paroles du maître B.K.S. Iyengar :

« Le yogi utilise toutes ses ressources – physique, économique, mentale ou morale – pour soulager la douleur et la souffrance des autres. Il partage sa force avec les faibles jusqu’à ce qu’ils deviennent forts. Il partage son courage avec ceux qui sont timides jusqu’à ce qu’ils deviennent courageux par son exemple. Il nie la maxime «le plus fort survivra», mais tout au contraire fait des faibles des êtres assez forts pour survivre. Il procure un abri pour chacun. »

Remerciements à mes maîtres

Je n’aurais pas pu faire ce chemin et devenir ce que je suis aujourd’hui sans l’enseignement plein d’attention et d’amour de mes maîtres. Mes pensées vont à Marco Enacab qui m’a dirigé sur la voie du yoga Sivananda. Mes remerciements vont à Jean-Claude Garnier, mon maître, chez qui je suis en train de suivre une formation de 5 ans de professeur de yoga Ashtanga dans son Institut de Yoga Ashtanga à Bruxelles. Leur enseignement, et celui de mes autres chers maîtres, Sagi Yaari et Roni Friedman dans les montagnes du Carmel, Roxi au bord de la mer à Mikhmoret, mes maîtres Sivananda en Inde, chacun à sa manière m’a ouvert à la richesse du yoga et a contribué à mon développement.

Universitaire formée en documentation et information  (création de l’ASBL IMAJ) et ensuite en gestion d’établissements de formation et  d’enseignement ( direction d’ une école maternelle et primaire  pendant 10 ans), je me suis tournée  vers  d’autres chemins à partir de 2004,  celui de la médiation familiale et de l’analyse transactionnelle. 

D’abord, reconnue comme médiatrice familiale en 2004, puis comme analyste transactionnelle en 2009,   j’ai ouvert une pratique privée où j’exerce dans ces deux domaines.  Devenue  formatrice et superviseuse  en analyse transactionnelle, je forme et supervise en Belgique et à l’étranger  depuis 2012.   Je me suis formée à diverses autres techniques comme la PNL, le jeu de sable, le dialogue intérieur, le travail psycho-corporel en piscine d’eau chaude, le burn out et l’emprise.

Analyste transactionnelle certifiée, TSTA-C, Certificat européen en Psychothérapie, médiatrice familiale agréée.

Mon expérience de vie

La vie de jeune maman et mes fonctions en tant que directrice d’un établissement scolaire ont été en soi une école de la vie. Durant cette période, j’ai éprouvé le besoin de me former non plus à l’université mais à la gestion de conflits, à une communication efficace, à la gestion d ’ équipes.

Ces  formations m’ont trans-formées.  Je sais ce que sont les conflits et les comportements reçus qu’on transporte dans nos valises  en toute bonne foi.  Je sais que les changements sont possibles et qu’une harmonie, un respect mutuel peut s’installer entre nos enfants et nous, notre conjoint (e) et nous et notre entourage au sens large  sans s’effacer dans la relation. Il y aurait beaucoup de personnes à remercier pour avoir égrené sur mon chemin toutes ces lumières de bienveillance, de sagesse, de connaissance et  de patience. Qu’ils le soient ici de façon anonyme. A mon tour de transmettre et de communiquer ce fil de “soi” dans mon travail comme psychothérapeute, comme formatrice, comme superviseuse.

Mes valeurs

Respect de l’intégrité physique et psychique des clients, écoute bienveillante, co-construction de l’accompagnement.

En accord avec le  code éthique de l’European Association of Transactional Analysis – EATA

Activité associative

Je suis membre  du conseil d’administration de l’ABP-BVP, l’Association Belge de Psychothérapie  qui œuvre pour la reconnaissance de la psychothérapie en tant que métier à part entière.

 

Collaborations passées ou actuelles

  • Trialogues, asbl
  • AT- Rêves
  • Institut belge de kinésiologie
  • Domaine de la Roseraie – Maison d’enfants 1
  • Metamorphosia (Bulgarie)
  • Crèche La Hulpe
  • Clinique Antoine Depage
  • Le Souffle asbl
  • Crèche Hôpital Erasme